"La Concorde" ouvre ses portes

http://www.pageshalal.fr/actualites/chatellerault_une_nouvelle_mosquee_la_concorde_ouvre_ses_portes_-fr-8811.html

Châtellerault : une nouvelle mosquée "La Concorde" ouvre ses portes

 

Il y avait la mosquée historique « Essalam » (la paix). Il y a dorénavant la mosquée de la Concorde.

Près d'un an et demi après son installation au bord de la D910 (ex-N10), cette seconde mosquée ouverte par un courant dissident de la mosquée « officielle » annonce avoir acheté les locaux de l'ancien magasin de meubles pour 160.000€ après en avoir été « locataire à titre gracieux pendant un an », précise Abdelkader Henni, porte-parole de l'Association culturelle et cultuelle de la Concorde.

"On n'oblige personne à venir ici, on n'interdit personne d'aller là-bas"

Avec une surface de 1.500 m sur deux niveaux (dont 350 m pour la salle de prière principale) et un second bâtiment à l'arrière de 900 m également sur deux niveaux, cette nouvelle mosquée, qui s'étend sur un terrain de 5.000 m, pourrait dans l'absolu recevoir jusqu'à 700 fidèles. « Le vendredi, jour de prière, nous accueillons une centaine de personnes. On poursuit nos travaux de mise en conformité », indique le porte-parole de l'association, qui ne veut pas donner une image de division de la communauté musulmane.
« On part du principe qu'il y a une forte augmentation de la communauté musulmane à Châtellerault depuis quelques années. On commençait à se marcher sur les pieds. Il fallait une seconde mosquée pour donner le choix. On n'oblige personne à venir ici, comme on n'interdit personne d'aller là-bas. C'est aux fidèles de faire leur choix. Cette mosquée est celle de tous les musulmans. »
Un discours neutre qui n'empêche pas Mohamed Djeghloul de faire une mise au point. Lui, l'ancien imam de la mosquée « officielle » de l'avenue Painelvé (en poste depuis 23 ans), qui avait démissionné à la suite de dissensions internes et des difficultés financières et qui a rejoint la nouvelle mosquée de la Concorde, toujours comme imam.

Retrouver cette article sur centre-presse.fr


Catégorie : Le Web en parle -
Page lue 161 fois